Cantorissium Choeur d'hommes de l'Oisans

Convivium Choral à Dole, un festival qui envoûte le public

12 juillet 2014

Article-CONVIVIUM-JURA

C'est avec un succès grandissant à chaque édition que le Chœur des Roches a réussi sa passe de trois avec l'organisation de son “Convivium Choral” qui a lieu tous les deux ans. Un festival qui met, à l'honneur, le chant choral et les chœurs d'hommes dans des pièces aussi bien sacrées que profanes.

Orchestré par la passion, la convivialité et couronné par un succès à chacun des 17 concerts qui se sont déroulés dans tout le Jura du 1er au 6 juillet, ce festival a connu son temps fort dimanche après-midi. Pour son concert de clôture, le chœur des Roches a réuni en la Collégiale six ensembles venant du Haut-Rhin, du Nord, de l'Yonne, de l'Isère et les voix ont fait vibrer cette église où il ne restait pas une chaise de libre prises d'assaut bien avant le concert à 16 h.

Un final éclatant par des prestations de qualité d'où émergeaient de ces groupes amateurs des voix dignes de professionnels comme le soliste baryton Alain Wostine du Chœur de l'Auxerrois. Tous ont démontré une réelle passion et un réel talent et bien que formation la plus petite en nombre, les Hommes du Cantorissium de Bourg d'Oisans dans l'Isère, n'ont pas démérité avec un programme et une interprétation très à la hauteur.

Le public, où avaient pris place Gérard Fernoux maire de Rochefort sur Nenon et l'élu dolois Jean-Philippe Lefèbvre, adjoint en charge de la culture, a été séduit et a adressé à chaque formation de chaleureux applaudissements. Le Chœur de Roches présidé par Guy Muet, est aujourd'hui connu au-delà de nos frontières du Jura et de Franche-Comté, pour porter haut le chant choral et dimanche, comme bien souvent leur chef de chœur Florence Forgeot a été le seul élément féminin sur scène de ce festival qui s'achevait le soir avec l'ensemble prestigieux Barbara Furtuna, l'invité d'honneur de Convivium Choral.

Un quatuor de voix profondes venu de Corse qui porte l'amour et la culture de son pays dans des chants polyphoniques interprétés dans une osmose parfaite entre eux et le public.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *